La métamorphose des villes est en route, pour des villes du futur durables : plus écologiques, mais aussi plus innovantes, plus connectées et plus intelligentes.

Dans un monde en constante évolution, avec le développement de nouvelles technologies et de projets innovants, il peut être amusant d’imaginer de se projeter dans l’avenir.

A quoi ressembleront les villes du futur ? Quels types de logements vont émerger d’ici 20 à 30 ans ?

Des logements préfabriqués

Le développement d’habitations préfabriquées connaît une tendance à la hausse qui s’explique par les nombreux avantages de ce type d’immobilier durable. La production peut s’effectuer en grand nombre, avec une standardisation qui permet de réduire les coûts tout en améliorant la qualité des logements. De la part de l’acheteur, on évite les mauvaises surprises souvent rencontrées lors de la construction d’une habitation.

Vers une robotisation des logements

L’urbanisme de demain proposera des villes innovantes et intelligentes, avec des logements dans lesquels la technologie aura une place primordiale. Les maisons connectées sont déjà monnaie courante aux États-Unis, et commencent à arriver en France. Elles permettent d’améliorer considérablement le confort dans la maison et facilitent la gestion des différents appareils électriques. La maison du futur répond aux commandes vocales, anticipe nos besoins, gère l’utilisation des appareils électriques pour une consommation optimisée de l’énergie. La sécurité est également augmentée, avec des dispositifs pouvant détecter par exemple la chute d’une personne âgée.

Des villes de moindre impact environnemental

On peut également s’attendre à une véritable métamorphose écologique des villes, qui a d’ailleurs déjà commencé. Nombreuses sont les villes qui axent leur plan d’urbanisme selon une logique de meilleure intégration des problématiques environnementales. Certaines d’entre elles proposent des aides pour accompagner les propriétaires dans cette démarche éco-citoyenne. Les exemples les plus répandus sont la végétalisation des toits, les aides proposées pour l’installation de panneaux solaires, l’utilisation du bois pour la construction de nouveaux logements à la fois modernes et plus harmonieux avec la nature. L’investissement dans les énergies renouvelables présente l’avantage de réduire les dépenses énergétiques de la ville tout en réduisant l’impact environnemental. Sur le long terme, la qualité de l’air est améliorée.

Les maisons de demain seront également mieux isolées, la perte énergétique sera donc diminuée. Jadis très coûteux, les matériaux d’isolation écologiques se démocratisent et voient leurs prix baisser : ouate de cellulose, liège, panneaux en fibres de bois ou mousse végétale.

Le choix d’instaurer davantage d’espaces verts améliore la qualité de vie des habitants et incite la population à passer davantage de temps en extérieur, ce qui a un impact positif non négligeable sur la santé. 

Retrouvez tous nos articles sur l’innovation.